Un ami collectionneur d'insignes militaires et fin connaisseur de sa région m'a fait remarqué cette semaine que mon "blason de Seine et Oise" ressemblait furieusement à celui qu'on peut voir sur l'insigne de ce qu'il pense être, sans trop de doute, le Magasin central du matériel de l'Aérostation de Meudon, grand entrepôt chargé, dans l'entre-deux-guerres, de pourvoir au ravitaillement technique des compagnies d'aérostiers militaires :

MCAé réduit

On peut y voir le fameux blason, ses détails s'affinant encore... L'enquête de notre ami sur les lieux a permis de préciser bien des choses :

L'observatoire astronomique de Meudon est mondialement connu et son architecture caractéristique ne trompe pas : c'est le premier quartier !

observatoire_meudon

Meudon est fière de son passé viticole : 400 hectares de vignes étaient exploités au siècle dernier et ce, depuis le Moyen Age, la dernière vendange intervenant en 1939. La grappe de raisin s'y justifie donc totalement au second quartier. La ville en est fière et cultive ce patrimoine, sans mauvais jeu de mots, encore cette année :

fetevignesmeudon

Les étangs de Chalais-Meudon sont renommés, on peut facilement les apercevoir sur une carte Google Earth, d'où le troisième quartier :

meudon

Enfin, le viaduc ferroviraire du Val-Fleury fait partie intégrante du paysage de la ville, il était normal qu'il apparaisse au quatrième quartier :

800px-Viaduc_de_Meudon_lors_de_sa_construction

Voilà donc les meubles du blason élucidés et dûment justifiés ! Mea culpa maxima, finalement, d'avoir seulement scanné le haut de ce courrier officiel figurant cet étonnant blason : sans nul doute en me précipitant moins et en regardant en dessous, j'aurais vu qu'il appartenait bien à la ville de Meudon... La couronne murale aurait dû également me mettre la puce à l'oreille : blason municipal et non départemental.